Cinéma

Grands Reporters
Les films du Prix Albert Londres
Coffret de 10 DVD. Livret de 32 pages
Editions Montparnasse – 70e

Chaque année, le Prix Albert Londres récompense un grand reporter de l’audiovisuel. Albert Londres, journaliste et écrivain né en 1884 a publié très tôt des articles et récits de voyages. Ils ont fait sensation et l’ont rendu célèbre. Il est aujourd’hui encore considéré comme le maître en matière de traitement de l’information et de journalisme. Il a couvert la Grande Guerre,
les chaos de la République chinoise,
la condition des aliénés dans les asiles en France en 1925, la traite des noirs en Afrique et la traite des blanches en Argentine, le scandale du bagne de Cayenne :
ses articles et enquêtes enfiévrés et son livre Au bagne sorti en 1924 obligeront le gouvernement à supprimer le bagne. Il est mort en 1932, lors de l’incendie du paquebot qui le ramenait de Chine. Sa fille a créé le Prix qui couronne le meilleur reporter de l’année en presse écrite depuis 1933 et audiovisuelle depuis 1985. Le Prix est une référence.
Voici une sélection du meilleur du reportage audiovisuel. 25 ans d’histoire,
26 grands reportages sur les enjeux et les conflits de notre temps : Guerre Froide, mafias, terrorisme, trafics en tous genres et grands sujets de société. Les journalistes ont pris le temps et le risque d’aller chercher au plus près l’information. C’est Les combattants de l’insolence de Christophe de Ponfilly qui raconte, caméra au poing le quotidien des Moudjahidin, Philippe Rochot pour une série de
5 reportages au Liban. Voleurs d’organes de Marie-Monique Robin pour un reportage en Amérique Latine. Reportage à Naplouse de Bertrand Coq et Gilles Jacquier… Un voyage de 23 heures. Pour ne pas oublier.