Cinéma

La Semaine du cinéma ethnographique. Olivier Aubert

À travers une vingtaine de documentaires, l’affiche 2010 de La Semaine proposée par le Centre Régional de Culture Ethnologique et technique de Basse-Normandie s’attache notamment à investir la ville comme espace de vie, lieu de pratiques de sociabilité, d’interconnaissance, de cheminements singuliers et de rapports spécifiques des habi- tants à l’espace urbain.

Une sélection des films présentés : En ouverture le 29 novembre, L’Amour existe de Maurice Pialat, un film de 1961. Dans la même soirée, un film de 2009 de Denis Gheebrant sur les Femmes de la Cité Saint-Louis à Marseille.  Le 3e film de la soirée, c’est Alimentation Générale de Chantal Briet tourné entre 2004 et 2008.

2 soirées autour des cultures urbaines les 1er et 2 décembre. C’est la ville d’aujourd’hui autour du graff, de l’appropriation de l’espace, du rapport au territoire. Un film rare de 1983, une référence : Style Wars de Tony Silver et Herny Chalfant. Deuxième film : Writers, 20 ans de graffiti à Paris de Marc-Aurèle Vecchione de 2004.

Une soirée incroyable : La cité idéale ? le 3 décembre. Auroville est un film de 1973 de Maurice Dugowson sur la construction d’une cité en Inde. Le projet repose sur une vie communautaire universelle.  Le 2e film : Auroville, histoire d’une utopie réalisé par Hélène Risser en 2008, revient sur cette expérience 40 ans après. En contre-point : Dans la Maison Radieuse, un film de Christain Rouaud. Un projet architectural à Rezé de Le Corbusier près de Nantes avec un village vertical qui est à la fois modeste et bien pensé.

Ce Jardin-là de Raphaël Massi tourné en 2010 le 4 décembre. Une expérience étonnante. Un artiste plasticien investit une grande friche de 2500 m2 et construit un jardin partagé.

Soirée de clôture le 5 décembre : Dans ma rue avec De mémoire de chats – Les Ruelles, film de Manon Barbeau, un petit tour à Montréal ; L’Amour rue de Lappe de Denis Gheerbrant, film de 1984 sur un quartier de la Bastille à Paris et Pas lieu d’être, un film de Philippe Lignères de 2003 sur les repas de quartier dans la ville de Toulouse.

Semaine du cinéma ethnographique : Vivre la ville Du 29 novembre au 5 décembre. Petit en cas  proposé par Couleurs Femmes. Au cinéma Lux. Caen-14. crecet.org   –  Gratuit (sauf le petit en cas – prix doux) dans la limite des places disponibles. Arrivez tôt.