Théâtre

L’Émerveillement. D’après Béatrix Beck. Cie Hybride. L’écriture romanesque adaptée pour le théâtre en lien avec l’écrivain donne naissance à un théâtre de visions, de réminiscences, de vibrations. Le plateau est un organisme mouvant, respirant et jubilatoire, à l’image de l’univers de Béatrix Beck. Que l’actrice soit seule en scène ne signifie pas soliloque. Il ne s’agit pas non plus « représenter » différentes figures, mais d’être là, nourrie par le souffle de la langue, traversée par des états de corps et d’esprit qui animent le monde fantasque de l’auteur. De l’effroi passer à l’émerveillement, devant le fait qu’il y a quelque chose plutôt que rien. Un émerveillement non soluble dans la raison. Les mercredi 8 et jeudi 9 décembre 2010 à 20h30 au Panta, Réservation indispensable : 02 31 85 15 07 Caen,14. Et aussi SCENE DE LECTURE – APERO-LECTURE Des Chaussures à nos pieds de Gilles Boulan le Mercredi 15 décembre 2010 à 18h30. Entrée libre