Les Arts improvisés présentent la 5ème édition  du Festival avec «Retour sur le fleuve Mouhoun – Burkina Faso». Du 26 décembre au 2 janvier 2011, les artistes itinérants descendent le fleuve Mouhoun au Burkina Faso allant de village en village, Leri, Walo et Ouessa, à la rencontre de musiciens traditionnels. A chaque étape : Projections des images captées lors de la première descente du fleuve en 2000 (réactions, débats, …), reportages filmés, concerts et rencontres musicales et pluridisciplinaires (danse, vidéo), nouvelle captation vidéo, captures de sons, traitements sonores, travaux sur les extensions sonores des instruments traditionnels. Cette 5ème édition du Festival de l’Eau est l’occasion d’échanges musicaux improvisés, centrés sur les nouvelles technologies et les nouveaux outils de création. Ces rencontres inédites associent gestes nouveaux et gestes anciens, les instruments informatiques appelant à de nouveaux gestes musicaux qui prolongent ceux, traditionnels. Véritable retour aux sources, il invite à un échange interculturel d’un nouveau type. Le travail du Quatuor de l’eau s’axe sur la conception de « petites formes » (compositions musicales, installations éphémères, performances interactives, …), bases d’une création musicale pluridisciplinaire autour des nouvelles technologies. Une tournée est prévue en France pour la saison 2011/2012. Camel Zekri et Dominique Chevaucher ont créé Le Festival de l’Eau en 1992. Quatre éditions ont été réalisées : le fleuve Niger en 1996, le fleuve Mouhoun en 2000, le fleuve Oubangui en 2001 et le fleuve Sénégal en 2004. «Retour sur le fleuve Mouhoun» est la 5ème édition. Musiciens itinérants, le Quatuor de l’eau : Camel Zekri (FR/ALG), direction artistique, guitare, informatique musicale – Dominique Chevaucher (FR), direction artistique, voix, theremin –  Zack Settel (US), créateur traitement sonore informatique – Atau Tanaka (JAP/UK), biomuse, informatique musicale, digital media. Musiciens burkinabés : Koudbi Koala, djembé – le trio de Ouessa; Some Der, percussion, Someda Zacharia, percussion et Some Kovienir, balafon –  et les artistes rencontrés sur les berges et villages du fleuve Mouhoun, Les musiciens des villages de Leri, Walo et Ouessa. Production : Les Arts Improvisés : 02 33 35 78 94. St Aubin de Bonneval, 61. En partenariat avec le Culture Lab – Digital Media de l’Université de Newcastle (UK) et l’association Benebnooma à Koudougou – Burkina Faso. Avec le soutien de CULTURESFRANCE – Pôle Collectivités Territoriales et de la Spedidam.