Evénements, Théâtre

SYSTEMS OF JUDGMENT le Vendredi 27 mai 2011 à 20h30 
à la Comédie de Caen, 
Théâtre d’Hérouville. Composition David Rosenboom
 ; metteur en scène Travis Preston ; 
interprété par David Rosenboom ; production Calarts, université de Los Angeles, Comédie de Caen-Centre Dramatique National de Normandie. Dans le cadre des résidences des compositeurs associés. 

En partenariat avec la Saison Musicale d’Hérouville.
Le compositeur-interprète David Rosenboom, et le metteur en scène Travis Preston sont des artistes de renommée internationale qui dirigent chacun un département de la prestigieuse California Institute of the Arts de Los Angeles (USA). Ils présenteront une version théâtrale de leur concert Systems of Judgment du compositeur David Rosenboom.
 
La mise en scène permettra le dialogue entre un piano virtuose et un violon électronique avec des performances informatiques interactives dans un environnement fait de vidéos et de collages sonores divers : orage de béton, cascades d’eau, oiseaux, voix, bruits d’animaux, moteurs ou encore instruments d’Afrique ou objets du Moyen-Orient, d’Amérique du Nord ou des Aborigènes d’Australie. En se référant à des sources à la fois primitives et modernes, la composition s’appuiera sur une forme narrative qui questionnera l’évolution du langage humain.

Rencontre avant-spectacle le 
vendredi 27 mai à partir de 19h30 au Théâtre d’Hérouville
. Cette rencontre est animée par Eric Vautrin, maître de conférence en études théâtrales à l’Université de Caen Basse-Normandie. Ce que la scène fait au son. 
La représentation, à la Comédie de Caen, du « concert théâtralisé » Systems of judgment du musicien et compositeur David Rosenboom et du metteur en scène Travis Preston, tous deux enseignants au prestigieux California Institute of the Arts de Los Angeles, est l’occasion d’interroger le statut de la musique en scène et le rapport du son à un espace de représentation. Interroger comment les pratiques sonores envisagent la scène peut révéler d’autres manières d’envisager les enjeux de l’écoute d’une oeuvre ˆ musicale ou scénique, au sens large. Le son se représente-t-il lui-même, renvoie-t-il à d’autres espaces sonores ou à tout autre élément ? En d’autres termes, quelle est la scène du son ? L’écoute nous engage-t-elle à reconnaître ˆ c’est-à-dire à nous représenter quelque chose ˆ ou est-elle une attitude, une posture, une discipline ˆ sans doute différente pour chaque oeuvre ? Finalement, comment une oeuvre sonore annonce-t-elle sa scène ? Qu’est-ce que la scène fait au sonore ?