Edito

C’est le passage d’un état à un autre. Les changements peuvent être liés aux situations extérieures dans la mesure où le monde est en pleine évolution. Nous vivons des cycles qui se reproduisent mais toujours différemment. La société est mondialisée : les délocalisations, les crises économiques et les périodes de récession qui durent, les conflits, les fanatismes religieux, la détérioration de la biosphère, la raréfaction de l’eau poussent des peuples, des hommes et des femmes au désespoir. Les changements sont aussi intérieurs en fonction de nos quêtes, de nos âges, de notre santé, de nos amours, de nos situations sociales…
Qu’on le veuille ou non, nous changeons.
En attendant un monde nouveau, Aux Arts change son look mais garde toujours les yeux ouverts : attention, télex rapido en bas de page, rédactionnel caché, infos du bout du monde, un agenda enfants que nous avions égaré et qui revient en force. Et comme les finances ne sont pas terribles :
G = gratuit.
Bonne lecture, bonnes fêtes,
bonne année !
Aux Arts