Sciences

Photo prise le 29 mars 2012 de la goélette Tara dans le Golfe de Gascogne. (AFP PHOTO/ JULIEN CABON, Julien Girardot)

Samedi 31 mars, le voilier Tara termine à Lorient une aventure scientifique commencée en 2009. Durant ce voyage autour de la Terre, 126 chercheurs de 35 pays se sont succédé à bord pour étudier le plancton et ses interactions avec le milieu.

Gabriel Gorsky : Notre travail est d’apporter de nouvelles connaissances, et ce dans un domaine crucial. Nous sommes 7 milliards et nous serons bientôt 10 à 15 milliards. Notre influence sur notre planète est phénoménale et nos besoins en énergie vont croissant. La pollution est un fléau et nous allons bientôt polluer l’Arctique. Concernant la nourriture, l’enjeu est semblable. Compte tenu de la mauvaise gestion des ressources marines, j’ai l’habitude de dire : il faut manger des méduses ! C’est un bon régime à basses calories. Il est indispensable de développer une conscience citoyenne. L’égocentrisme humain est un cancer pour notre planète mais je pense que le salut viendra de la conscience grandissante de nos enfants. (Extrait de Futura-sciences.com)