Divers, Evénements

Ce vendredi 4 mai le Big Band Café faisait salle comble pour la finale régionale du tremplin Emergenza ; une première pour cet évènement bien rodé qui faisait là ses débuts en terre normande. Avec un public éclectique, amis, fans et familles des douze formations retenues après les sélections de l’hiver au bar El Camino la soirée fût très bon enfant avec une super ambiance…

Coup d’envoi dès 19h30 avec Ordonnance, trio de rock français un brin rétro. Pas facile d’ouvrir les hostilités…25 mn plus tard S.I.N.A.P.S.E envoie son hard rock pêchu, ça chauffe ! Voici A Black Burn, jeune formation métal et son chanteur-éructeur hurlant : le style l’impose ?
Il faut l’avouer le rock domine dans cette sélection : la moitié annonce rock progressif ou français quand ce n’est pas carrément du métal ! En tout cas ça réveille ! Neonymphea entre en scène : une chanteuse à la voix et la tenue un peu baroque tient la scène et sort son épingle du jeu métal ! Antre de Monde joue à son tour 4 titres quand arrive la surprise à l’applaudimêtre : Buddies. Changement de style ici le pop-rock s’habille de touches new wave et la sauce prend, bien même. Bon accueil aussi pour les divais de D-Clic tandis que la soirée entame sa deuxième partie. Un timing impeccable, nulle attente entre les changements de plateau et le maître de cérémonie Laurent de l’association les 4 vents, tête de pont bas-normande pour Emergenza assure. Dreadwork entre en scène : un show rodé aux lumières, ambiance instrumentale d’abord avec des envolées Pink-floydiennes avant l’entrée en scène du chanteur pour un unique morceau de 20 mn ! Puis vient Haston avec son chanteur charismatique entre Johnny Mitchell et Eddy Halliday : une vraie présence scénique, ça joue ! Eggblister prend la suite : leur rock alternatif est bien porté par la prestance de la chanteuse et le gros jeu de basse d’un homme orange ! Franchement, ça tient aussi bien la route…Le salle reste encore bien remplie quand Wack Fly arrive : un trio funky métal. Le batteur-chanteur fou et ses deux acolytes mettent le feu. Une prestation drôle et bourrée d’énergie qui séduit tout le monde. Enfin Tokad, formation de ska cuivrée clôt les concerts ; un beau plateau coloré et à la bonne humeur communicative.

En coulisses c’est l’heure des comptes : vote du public, vote du jury dont votre serviteur. Pas évident comme exercice, il faut l’avouer. Au final ce sera BUDDIES le gagnant qui prend la route pour Rouen ensuite (12 mai) ; Le coup de coeur et le prix du studio Pickup revient à WACK FLY qui remporte une journée d’enregistrement et une guitare pour le guitariste ! 3 autres prix en matériel ont aussi été distribués.
Les douze groupes présents ont tous eu la chance de jouer sur une belle scène dans des conditions techniques impeccables pour ce marathon du son ! Merci à eux, ce fût une bien belle soirée ! Bon on vous tiendra au courant de la suite pour les Buddies et pour sûr on remet ça l’année prochaine !