News

Retour sur… Jazz’Orne Danse

Du 17 au 27 octobre 2012 s’est tenu dans différents lieux de l’Orne le festival Jazz’Orne Danse dédié aux danses et esthétiques jazz. Les deux fondateurs Arthur Plasschaert, directeur artistique, et Loïc Le Page, directeur, offrent depuis sept ans un espace de visibilité à la danse jazz de création, discipline absente des scènes françaises. Comme à son habitude le festival a fait la part belle aux compagnies françaises comme les Ballets Jazz’Art dirigés par Raza Hammadi, chorégraphe et héritier de Matt Mattox ou encore le spectacle exaltant de Tap Dance Project de Leela Petronio dont le travail autour des percussions corporelles a embarqué les spectateurs.

Cette édition fut aussi l’occasion d’affirmer la dimension internationale de l’événement grâce à la venue exceptionnelle des Ballets Jazz de Montréal, qui ont éblouis le public par leur virtuosité… sous l’œil attentif et bienveillant de Nicole Croisille, marraine du festival. Cette année plus que jamais, mémoire et présent de la danse jazz se sont conjugués. Les masters classes avec chacune des compagnies invitées ont permis aux amateurs comme aux initiés de découvrir ou d’approfondir les techniques de la danse jazz dans toute leur diversité.  Elles ont ainsi contribué à la diffusion de la pédagogie de la danse jazz qui fut si importante dans l’histoire de cette esthétique. Les organisateurs ont également mis un point d’honneur à participer au développement de la réflexion sur de la danse jazz en enrichissant leur programmation de rencontres-débats rassemblant les acteurs professionnels du monde de la danse. Ce festival affirme une fois encore que la danse jazz est vivante, plurielle et qu’elle ne demande qu’à quitter la légende pour entrer dans la réalité (Dominique Dupuis).

Aline Laignel. Festivalière assidue.