Livres

Un livre et un DVD. Aujourd’hui rasé, l’ancien quartier ouvrier caennais Le Clos Joli regroupait 30 maisons des années 20/30 et témoignait de près de 80 ans d’histoire. Ce beau livre auto-édité veut rendre un hommage, laisser une trace de ce qui fût lieu de vie. Le film de 29 mn qui l’accompagne complète la démarche, en images… encore. Car sur près d’un an, à l’initiative du collectif Aero, une quinzaine d’artistes, activistes du street art, se sont mobilisés pour mettre en valeur l’âme du quartier voué à la destruction et déjà muré ; à la bombe de peinture, ils ont posé sur les façades de bien belles fresques. Certaines engagées, d’autres plus douces, des portraits d’habitants peuplent bientôt les murs gris de visages et de couleurs. Sous le métallo de 6 m de haut, la figure phare de cette œuvre collective presque éphémère, dans les jardins, l’aventure de ce petit coin, c’est de la bombe et des rencontres. La vie reprend, les témoignages affluent, les appareils photos flashent. Le projet d’édition prend forme. Un résultat bluffant. 150 pages hautes en couleurs à mettre entre toutes les mains. Comme à l’aube de l’humanité quand les humains peignaient sur les murs de leurs grottes, les artistes ont rendu leur dignité aux gens d’ici avec des bombes de couleurs tandis que le bruit des pelleteuses se rapprochait. Ces images mêlent souvenirs et aventure humaine. Chapeau ! Mémoire ouvrière, 24e. Disponible sur aero.fr, à la Librairie Eureka Street à Caen.