Edito

Jean Baubérot distingue plusieurs étapes dans l’apparition de la laïcité en France.
La liberté religieuse est instituée en 1789 par la Déclaration
 des Droits de l’Homme et du Citoyen, dans l’article 10 :
« nul ne doit être inquiété
 pour ses opinions, mêmes religieuses ». En 1791, la Constitution proclame la liberté de culte. Le mariage civil et l’état civil sont créés par le Concordat de 1801.

Une autre période s’ouvre qui aboutira à la séparation des cultes (devenus égaux) et de l’état. Les lois Ferry en 1882 instaurent une école publique gratuite, laïque et obligatoire. 
La loi de 1905, consacre la séparation de l’église et de l’état.

En 1946, le principe de laïcité apparaît dans le préambule
 de la Constitution de la IVe République. En 1958, la Constitution de la Ve République définit la France dans l’article 1 comme une « République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».

Aux Arts