News

Appel à auteurs pour  LES PHOTOGRAPHIQUES 2016. Au Mans du 5 au 27 mars.

Communiqué de presse : avis aux photographes.
 » En 2009 déjà, Les Photographiques s’interrogeaient sur « la photographie à la recherche d’un nouvel humanisme ». En 2016, nous reviendrons sur le sujet et questionnerons la descendance de ce qui fut un courant majeur de la photographie. 
En rapport avec leur époque, ceux que l’on nomme « photographes humanistes » étaient porteurs des espoirs, des rêves, des utopies partagés par des sociétés qui voulaient croire en un avenir meilleur. Leur regard profondément optimiste s’attachait à la vie des gens ordinaires, avec respect et humilité . Au lendemain de l’horreur absolue, ils tendirent à leurs contemporains un « miroir fraternel », ouvert sur les autres, cherchant l’universel au coin de la rue comme au bout du monde, au risque d’occulter les nouvelles tensions et les nouveaux périls. Attentifs aux mutations qui allaient bouleverser le quotidien des villes comme des campagnes, ils pressentaient l’urgence d’en sauvegarder la mémoire, au risque d’être réduits à une vision nostalgique. Intrinsèquement liés au monde de la presse et du livre, compagnons de route des écrivains et des cinéastes de leur temps, leur œuvre, résolument documentaire, témoigne aussi d’une quête permanente de poésie et s’offre à nos imaginaires.
Et aujourd’hui ? Où en sont les photographes contemporains avec les valeurs qui sous-tendaient la pratique de leurs prédécesseurs ? 
Dans un monde en proie aux crises économiques, sociales, humanitaires, à la persistance des conflits et à la menace écologique, dans des sociétés inquiètes de leur avenir et de leur identité, plus avides d’émotions que de réflexions, dans un univers médiatique dominé par l’exigence du « direct » et du « continu », quel espace trouvent-ils pour une photographie « humaine » et solidaire, quels rapports tissent-ils avec leurs interlocuteurs pour dire sans voyeurisme la vie de gens ordinaires, quelles formes inventent-ils pour nous rendre sensibles leurs douleurs et leurs espoirs, leurs bonheurs et leurs colères ?
Proposer une exposition : Les photographes souhaitant proposer un travail qui ferait écho aux intentions évoquées ci-dessus peuvent se faire connaitre dès maintenant et avant le 31 juillet 2015. Voir le contenu du dossier et les conditions d’exposition sur le site « .

www.photographiques.org