Au Fil de la saison

Le Château de Caen poursuit sa transformation

Les premiers travaux encadrés par le schéma directeur ont été initiés entre 2004 et 2008 par la restauration du rempart Nord et l’ouverture des salles du rempart, poursuivis par la restauration des passerelles des portes médiévales (2012), les fouilles archéologiques (2011-2014) et l’ouverture du centre d’accueil et d’interprétation de l’église Saint-Georges (2014). Des chantiers ont été menés en 2015-2016 : restauration des remparts Est et Sud ; opérations de dévégétalisation des remparts des fossés du Donjon et rue de Geôle ; réaménagement du jardin des simples ; consolidation des vestiges du donjon.

La phase 2 du Schéma directeur établi une feuille de route pour la restauration et la mise en valeur du Château de Caen jusqu’en 2037 et replace ce site historique majeur au coeur de la politique patrimoniale et touristique de la Ville.

Trois axes majeurs ont ainsi été définis :
•          La conservation et la pérennisation du patrimoine notamment des remparts. Conforter et restaurer les zones inaccessibles, particulièrement les tours du chemin de ronde et les enrochements des fossés. Poursuivre les recherches archéologiques dans le site : le donjon, la résidence du duc, la prison, la cour intérieure.

•          La réappropriation du site par les Caennaises et les Caennais. Articuler et aménager des espaces publics avec un renforcement des liens Château-Ville-Université : les zones « Butte Saint-Pierre » (accès au Château par la porte et la barbacane Saint-Pierre) et pied des remparts rue de Geôle trouvent une réelle cohérence avec les projets en centre-ville (Tramway et place Saint-Pierre). La première opération consiste en l’aménagement des espaces paysagers de la rue de Geôle et de la « butte Saint-Pierre », en lien avec les travaux du tramway. La mise en lumière des remparts, de la Tour Puchot à la Tour Mathilde, est également programmée. Le début des travaux est prévu pour l’été 2019.

•          L’attractivité touristique et culturelle du Château. Redéfinir les espaces d’accueil et les circulations d’accès au site et à l’intérieur de l’enceinte afin d’améliorer la lisibilité des lieux. Créer des zones de dépose bus, dans un schéma concerté avec les besoins de la fréquentation touristique en centre-ville. Animer et étendre la médiation aux publics des espaces de la zone palatiale la plus significative des grandes heures de la Normandie Ducale (Echiquier, Vieux Palais, Donjon). Créer des liens entre les établissements et bâtiments du site, et redéployer l’offre de visite touristique et patrimoniale dans les espaces culturels dédiés à l’histoire normande (église Saint-Georges, Donjon, salle de l’Echiquier…). Aménager l’espace central sur la base des données historiques et archéologiques…..

Une deuxième opération est prévue à l’horizon 2026. Elle devrait porter sur l’aménagement intérieur du Château (allée des musées, cheminement piéton de l’Université au centre-ville…) et la mise en valeur des « trésors cachés » du site. Le tour de garde fera également l’objet d’un travail de restauration et de valorisation. Cette opération sera confiée à un Architecte en Chef des Monuments Historiques (ACMH), en lien avec une équipe pluridisciplinaire.

Visuel : Château de Caen. François Levalet