Divers

Hérouville Saint Clair. Le festival Beauregard les 6, 7, 8 + 9 juillet 2018, rendez-vous pour une 10e édition anniversaire hors du temps entre Caen et la mer, entre château irréel et arbres centenaires au cœur de la Normandie. Son ADN : allier l’intensité du live, la majesté de la nature, le confort et la fête, réunir tous les publics, partager toutes les émotions, découvrir toutes les musiques, bref créer une parenthèse enchantée.

Il était une fois,
le 25 janvier 2009… au cœur d’un écrin de verdure, à l’ombre d’un cèdre majestueux, dans l’alcôve d’un château à l’architecture ciselée, le petit John B. Beauregard a vu le jour. Très vite, sa fibre artistique s’exprime et dès le 3 juillet de la même année, il devient une icône. C’est ainsi que commence l’histoire de Beauregard…

En 2018, la programmation

VENDREDI 6 JUILLET
Jack White, véritable dieu vivant du rock et du live, Orelsan, enfant du rap devenu artiste majeur, le duo de Brooklyn, MGMT, Charlotte Gainsbourg et sa pop délicate, l’électrique et pétillante HollySiz , L.A. Salami, un brin de new folk, le groove planant, lumineux de J. Bernardt. Petit Biscuit, prodige de l’électro, l’ovni berlinois Boris Brejcha en clôture.

SAMEDI 7 JUILLET
The Offspring, les sales gosses californiens pour un pogo régressif et festif. Nekfeu, un show bouillant comme les fougueux Black Rebel, Motorcycle Club, du rock’n’roll. Rock encore avec les américains X Ambassadors, auteurs de tubes planétaires, ou percutant, endiablé et lyrique les quatre rockeurs britanniques de Nothing But Thieves. Julien Clerc et ses multiples talents. La new wave magique de Simple Minds et avec sa rythmique robotique et ses synthés sanguinaires, Carpenter Brut. Attention coup de cœur de John pour l’inclassable et brillant Eddy de Pretto, révélation addictive de l’année. Un dernier groupe sera annoncé pour clôturer ce samedi tout feu tout flamme…

DIMANCHE 8 JUILLET
Macklemore, le cador du hip-hop américain, At the Drive In l’est aussi et enfilent à nouveau les gants ! Bigflo & Oli, ces deux frères ont fait une entrée fracassante dans le hip-hop français. Autre duo, autre fratrie, les magnétiques jumelles d’Ibeyi. L’univers fantastique d’Oscar and the Wolf. Les superstars alternatives du cool même avec les deux doigts dans la prise, The Breeders c’est un immanquable Deal ! Punk, Garage, les impétueux Parquet Courts. Pour ouvrir cette folle journée, enjouée, lumineuse, énergique, tribale, telle est la pop de Inuït.

LUNDI 9 JUILLET
The Day After, bouquet final de cette 10e édition anniversaire. 
Le plaisir de retrouver Concrete Knives avec leur pop explosive toujours aussi accrocheuse. Plaisir encore avec les belges de Girls In Hawaii, immense groupe de scène. C’est cadeau… Depeche Mode sur la scène Beauregard.

Enfin, focus sur les artistes de la région : 
Deux frères encore pour ouvrir cette 10e : Bafang, c’est de l’énergie afro-rock pour débuter les festivités le vendredi 6 juillet, le duo caennais guitare batterie a du punch. Samedi, les gagnants du tremplin John’s Session, The Baked Beans avec leur folle énergie. Au programme un rock garage martelé à la spring reverb, clouté au tape delay et à la fuzz, des mélodies flirtant avec le psychédélique et la surf music. Dimanche, le franco-australien Malo’. Le caennais autodidacte, à la voix hors du commun, est en passe de marquer le paysage musical français grâce à ses chansons belles et fragiles teintées de pop anglo-saxonne.

L’ensemble de la billetterie du festival est ouverte, rendez-vous sur www.festivalbeauregard.com et dans tous les réseaux de billetterie. Petit rappel, les 3 jours du festival sont gratuits pour les – de 12 ans.