Expositions

Caen. Jusqu’au 13 Mai 2018 : Les Mélingue père et fils, une famille d’artistes entre Caen et Paris. Organisée autour du monumental portrait au pastel d’Étienne Mélingue (1807-1875) dans le rôle de Salvatore Rosa présenté par Eugène Giraud (1806-1881) à l’Exposition universelle de 1855, l’exposition-dossier remet en lumière la figure aujourd’hui oubliée de ce statuaire et acteur caennais. Ses deux carrières artistiques parallèles sont respectivement évoquées par quelques-unes de ses sculptures en bronze, et par des lithographies rappelant les nombreux rôles dans lesquels Mélingue triompha sur la scène dramatique parisienne durant la Monarchie de Juillet et le Second Empire.

Réalisées pour illustrer l’édition publiée en 1902 d’Une vie d’artiste, où Alexandre Dumas père (1802-1870) retrace la jeunesse aventureuse d’Étienne Mélingue, des routes de France jusqu’en Guadeloupe, les quelques trente aquarelles originales de son fils aîné, le peintre Gaston Mélingue (1840-1914), sont dévoilées pour la première fois grâce à un prêt exceptionnel de la bibliothèque de Caen.

Et aussi :
Hélène Delprat. Nourrie de littérature (des Métamorphoses d’Ovide au roman contemporain en passant par Mary Shelley ou Virginia Woolf), de cinéma (citons Cocteau, Fellini ou Dreyer), de peinture (avec un goût particulier pour les grotesques de la Renaissance), mais également fascinée par les bases de données sur Internet, Hélène Delprat est une insatiable dévoreuse et collectionneuse d’images. Jusqu’au 26 Aout 2018. Musée des beaux-Arts. Château.