News, Non classé

Dieppe – La rentrée pour DSN, Dieppe Scène Nationale, c’est le 14 septembre ! La soirée de présentation de la saison des spectacles à venir se la joue concert-bal avec le groupe Electrik GEM (pour Grand Ensemble de la Méditerranée). Le néofolk balkanique se met pour un soir à la mode Dieppoise et c’est gratuit !

Tour d’horizon du trimestre d’automne…
En octobre : théâtre d’abord avec Les Ritals, adaptation par les frères Putzulu du roman autobiographique de François Cavanna, l’un des instigateurs de la revue Hara-Kiri. Un roman de vie, d’humour, avec une langue truculente et piquante à retrouver sur le plateau le 4.10. Ensuite, la danse ou plutôt les danses s’invitent à DSN pour Show, spectacle de la compagnie Hofesh Shechter. Un farandole folle, intense et tribale avec 8 danseurs de haut vol, le 9.10. Cirque pour tous et pour deux soirs : Face Nord un spectacle de voltige pour 4 femmes acrobates. Un show très physique autour de l’imaginaire sportif, un peu trop souvent lié aux figures masculines… Les 16 et 17.10. Et ça tourne : pour Gabriel Saglio et Les Vieilles Pies. Le groupe balade son accordéon et ses rythmes chantants sur les routes du pays de Dieppe où entre concert et bal, entre Brel et le Maloya sont prévues six dates du 21 au 27.10.

En novembre
: à noter, le 9.11, le concert de Cascadeur et un temps fort dédié au théâtre, à la poésie et à la politique avec deux propositions : Désobéir (ou comment se positionner dans un monde où la solidarité est un délit?) le 13.11 et Une cigarette au Sporting, spectacle qui évoque la géopolitique et la relation Orient/Occident en nous plongeant dans un club à Beyrouth dans les années 50, le 15.11.

En décembre
: zoom sur quatre rendez-vous. Avec un show plus vrai que vrai : Histoire vraie d’un punk converti à Trenet. Ou comment Zoon raconte et revient sur son propre parcours avec ce road-movie musical tendre et un brin déroutant le 2.12 ! Théâtre avec Des hommes en devenir : des portraits croisés de destins brisés, des vies et des hommes… le 4.12. Piano sur le fil ou la musique live de Bachar Mar Khalifé au clavier et les prouesses dansées et acrobatiques que sa musique inspire à un duo circassien, le 13.12 et enfin Molière par Michel Didyn : avec Le Malade Imaginaire donné le 20.12 ; une idéale mise en bouche pour le mois de la comédie à venir en janvier 2019…
Toute la saison : http://www.dsn.asso.fr