Sopranissimo ! 7 rendez-vous en vue : du jazz en ouverture et puis de l’opéra, de l’art vocal, de la soul, du tango… Quelle affiche ! C’est dans le joli théâtre de 350 place de Cormeilles en Pays d’Auge que se tient cette 9e édition. Deux amis, Manu Dibango et Dany Doriz, se retrouvent en scène et en sextet pour célébrer et revisiter le répertoire de Sidney Bechet, ça va swinguer, le 29/7 ! Août commence à toutes voix : The Blackburn Cathedral Choir, un choeur composé d’adultes – hommes et femmes – et d’enfants, avec un programme dédié aux oeuvres des compositeurs britanniques et européens, c’est le 1/8. Opéra avec la Bohème, l’un des plus célèbres écrit par Giacomo Puccini, par Diva Opera qui revient aux Musicales de Cormeilles en donner un version colorée, c’est le 5/8. Violoncelles x 8 ! Un octuor, formé par les quatuors Talich et Kadenza reprend des oeuvres de Mendelssohn, Bruch et le permier octuor du français Jean-Pierre Raillat, c’est le 7/8 ! Rock-pop-folk en version 70’s ensuite avec le quartet The Dennis Hopper’s, le 9/8. Voix d’exception et danse pour la soirée tango du festival ; Sandra Rumolino et le quatuor Caliente avec en renfort deux danseurs font vivre le Tango Nuevo, le 12/8. La clôture  : Henri Texier et son sextet : on va toucher les étoiles avec ce programme « Sky dancers », un hommage jazz au jazz des origines, le 14/8.