Deux semaines pour voyager en musique ! En première semaine les Musiques du large s’invitent en Val de saire avec du 14 au 18/8 le Tatihou Tour !
Des escales musicales à Barfleur, Saint-Pierre-Église, Quettehou ou Montfarville ainsi que deux soirées cinéma !
Notez le 19/8 : la Nuit Électro-Trad : le son de Moxie formation irlandaise du XXIe siècle et H.A.T., un improbable combo américano-marocain qui diffuse sur images vidéos un mix trad rétro-futuriste !
Pour la deuxième semaine, le festival reprend ses marques entre les quais de Saint-Vaast la Hougue et l’île Tatihou.
Le 22, les femmes sont à l’honneur avec Emel Mathlouthi, diva tunisienne qui mêle trad et sons électros-rock pour un concert en l’île dans la journée.
Le soir, sous chapiteau Pura Fé – Ulali : LA voix des Indiens d’Amérique…
Le 23, grand écart entre le Vénézuéla et le continent africain ! 3 formations à sont entendre… D’abord C4 Trio, un bassiste et trois cuartos (petite guitares) en l’île, puis la première création de ces « Traversées » 2017 : la rencontre entre la kora d’Ablaye Cissoko et les musiciens de La Gallera Social Club avec en finish le blues malien d’Abou Diarra.
Le 24, Charlélie Couture et ses musiciens cajuns sont en l’île.
Le soir à terre un duo explosif : un harmoniciste virtuose et un multi-instrumentiste : c’est Tim Edey et Brendan Power !
Le 25, gros menu  : une ballade en l’île pour démarrer la soirée au son de la flûte et de la vielle à roue avec Bertolino et le Gac. Et la seconde création du festival propose une pièce unique pour accordéon et orchestre : avec l’orchestre Régional de Normandie et Sébastien Bertrand. Puis c’est la Nuit des Bals sur l’île : de 22h à 06h30, on danse, au son de Plantec le breton, avec La Machine et le Bal Enchanté de l’Afrique !
Clôture en douceur le 26 avec le blues engagé de Leyla McCalla, diva haïtienne…
Infos : 02 33 05 98 41 / culture.manche.fr