News

Séminaire « Guerre et paix »

« Dès l’aube de l’humanité, la guerre fut l’expression des pulsions de mort qui étaient l’ombre portée des élans de puissance qui se manifestaient en elle. Pourtant, dans le temps même où les hommes se faisaient la guerre, ils aspiraient à la paix. En ce paradoxe, réside le Nomos de notre terre. La tâche du philosophe est d’abord, en allant au-delà des multiples images qui, dans l’anthropologie et l’histoire, la littérature et le cinéma, décrivent ces deux phénomènes spécifiquement humains, de s’élever à leurs concepts et de comprendre l’ensemble des tensions et des médiations qui les articulent l’un à l’autre en une dialectique étonnante et complexe.. Simone Goyard-Fabre, professeur émérite à l’Université de Caen de philosophie du droit est spécialiste en droit politique et en droit constitutionnel. Elle a été la directrice de thèse de Michel Onfray ». Dernière séance le mercredi 15 mai.
Les lundis de l’Université Populaire.  Depuis maintenant 4 ans, les lundis soir de 18h à 20h (hors vacances scolaires), Michel Onfray, philosophe, écrivain, s’empare de la Comédie de Caen pour la transformer en amphi. Une séance de 2h en 2 temps : Un exposé argumenté et une discussion avec le public. Cette année : Le freudisme hérétique  : Otto Gross, Wilhelm Reich & Erich Fromm. Comédie de Caen. 14.