Sciences

Subaru/NASA/JPL-Caltech

L’amas de galaxies le plus lointain que les astrophysiciens aient pu observer à ce jour se trouve à 12,6 milliards d’années lumière. Une équipe internationale l’a découvert. Son petit nom :  COSMOS-AzTEC3. Les scientifiques peuvent dorénavant étudier l’univers un milliard d’années après le Big-Bang. Cet amas de galaxies  a une vie bouillonnante, des milliers d’étoiles naissent. C’est l’un des plus jeunes jamais observé. Il abrite un énorme trou noir : trou cosmique qui se forme à la mort d’une étoile géante, véritable aspirateur d’étoiles. Pour  trouver COSMOS-AzTEC3, les astrophysiciens ont utilisé de multiples télescopes géants. Voici l’image réalisée par le télescope japonais Subaru, installé à Hawaï. On peut apercevoir les galaxies de cet amas entourées d’un cercle blanc. Autour, on voit des étoiles de notre galaxie ou de galaxies plus lointaines.