Livres / CD / DVD

Brigitte Fontaine : intérieur/extérieur. Cette monographie écrite par le directeur artistique du Festival International de BD d’Angoulême s’attaque à du lourd. Brigitte Fontaine est aujourd’hui connue comme une artiste aux multiples facettes, elle a toujours marché « en dehors des clous ». Bref, un défi, ce bouquin. Ce n’est pas une biographie « autorisée » et si l’auteur et l’artiste ont du s’apprivoiser disons le : il n’y a pas eu de relecture finale ! Alors ? Du bel ouvrage, documenté et illustré ; dévorant comme le « cas » Brigitte Fontaine. Vous saurez tout (ou presque) sur cette grande dame de la chanson française parfois méconnue. Fondu en « intérieur » avec Miss Fontaine : enfant, actrice montante, c’est « avant le déluge » et en 1965 la 1ère télé, le 1er 33 tours, le théâtre et les rencontres… avec Higelin. Et vite « il se passe des choses » : classée déjà poétesse révoltée, elle écrit pour Gainsbourg, le croise, comme Bernard Lubat, Pierre Barouh, Jean-Claude Vannier et ça y est : « Brigitte Fontaine est folle » ; voici LA rencontre avec Areski Belkacem, son complice pour la vie. Il sera « son » compositeur… De spectacles façon talk-over aux sessions free jazz avec le Art Ensemble of Chicago, exit Higelin… mais ils se retrouveront ; on suit le couple sur les routes de traverse qui s’amuse entre productions discographiques, tournées, le duo écrit, joue en coulisses… sans les paillettes ; une forme de traversée du désert entre 1979 et les années 90, mais on la réclame en « extérieur » : « l’exil » américain, les performances toujours, le théâtre… et de recherches en tentatives artistiques elle file au Japon, revendique son « genre humain » et parle et écrit sur les femmes… et bientôt autoproclamée reine du kékéland elle reste l’insoumise, pas seulement une rockeuse, mais une grande poétesse, une artiste complète, libre, une femme simplement, une très grande dame de la chanson doublée d’une bête de scène ! Notre prêtresse moderne reste jeune for ever ! Voilà un bien joli hommage en 20 « chapitres ».Benoît Mouchart / Castor Music 335 pages – 19e