Edito

Pendant que certains voient le ciel leur tomber sur la tête en 2012 et que des
physiciens du Darpa*, une agence du Ministère de la Défense américaine,
inventent un système d’invisibilité temporelle, d’autres se préparent au Grand Jeu inventé par Goscinny : Iznogoud fameux vizir veut être calife à la place du calife. 2012 qui succède à l’année la plus chaude depuis 1900 pour le territoire métropolitain dit-on sera de toute façon pleine de turbulences ! Pas besoin de boule de cristal, de prophètes, de grands inventeurs pour s’en douter !
A quoi peut-on encore rêver ? Non seulement dans nos 100 minutes de rêve par nuit mais aussi quand nous sommes éveillés, bien conscients des turpitudes de nos vies.
à un avenir radieux ? à un monde en paix avec tout ce qui pourrait en découler ?
à la découverte de nouveaux territoires interstellaires habitables paisibles et durables ? à une autosufficance plantée dans son jardin ? à de grands voyages dans l’espace ou dans le temps ? à l’homme ou à la femme invisible ?
Le rêve, on le retrouve dans les nombreuses propositions faites par les artistes,
comédiens, plasticiens, photographes, auteurs, circassiens, danseurs, performeurs, architectes, cuisiniers et tant d’autres… Ils ont ce bonheur intégral d’imaginer d’autres mondes. Ils ont le pouvoir de nous faire basculer dans un ailleurs que
nous pouvons garder en mémoire. Les voies de l’avenir sont grandes ouvertes. Ces périodes de mutation et de changement sont propices aux forces de l’esprit et à la libre fantaisie de l’imagination.

« L’avenir est déjà parmi nous » : citation de Victor Hugo
* Cette agence avait notamment mis au point à la fin des années 1960 un système de transmission de données entre ordinateurs, jetant les bases de ce qui allait ensuite devenir le réseau Internet.