Livres

Auteur : Boris Vian. Adaptation de Jean David Morvan – Frédérique Voulyzé / Maxime Péroz
Voici l’adaptation au neuvième art du dernier roman de Boris Vian, un récit complet façonné à six mains et bluffant. Pilotes au scénario le couple Morvan-Voulyzé à qui l’on doit déjà L’écume des jours en BD (paru en mai 2012, même éditeur) tombe juste pour choisir
des ingrédients du texte original. Maxime Péroz au crayon avec la noirceur du trait et le choix du noir et blanc au final comme pour mieux souligner l’étrangeté et la force de ce texte… Échec à sa sortie en 1953, ce récit fantastique de Vian alterne les souvenirs des vacances d’enfance passées dans La Hague et des critiques sur l’enfermement social, familial ou religieux. Le roman est à l’époque d’une furieuse modernité pour la France un peu coincée de l’après-guerre ; près de 50 ans plus tard cet album sonne comme un hommage avec sa dose de fantastique, de sexe et de poésie. Voici une belle occasion de revisiter en images les étranges mœurs d’un village livrant sa honte à La Gloïre, entre autres turpitudes… (Delcourt. 112 pages / 14,95 Ä)