Livres

Un magnifique roman graphique librement adapté de l’œuvre de Jack London et un essai transformé pour Riff Reb’s qui s’était fait les dents en inaugurant cette collection passerelle entre littérature et BD en adaptant en 2009 « À bord de l’étoile Matutine » d’après Mac Orlan. On retrouve ici une aventure avec des maîtres de la flibuste, certes, mais l’aventure au long cours dessine aussi des propos plus philosophiques sous un style graphique encore plus tendu. Sombre et flamboyant le dessin et la mise en couleurs, avec des bichromies picturales d’une incroyable force transforment l’essai en une magnifique fresque. 
Le noir se fait couleur, la tendresse de Riff Reb’s pour les personnages croque juste ce qu’il faut pour donner un supplément d’âme à ces passagers du « Fantôme ». Les extraits bien choisis des textes forts de London transforment cet album en un bel hommage. Ambiance apocalyptique et naufrages multiples, le Loup des mers sent bon le sapin. Un sans faute. Reb’s – avec à son actif plus d’une douzaine d’ouvrages – souhaitait d’abord adapter « Le Vagabond des étoiles » du même London, mais cela n’a pu se faire… Tant mieux mais ne dit-on pas : Jamais deux sans trois ? Nous, on espère bien que ce nouveau titre verra le jour, un jour ! Soleil productions. Collection Noctambule. 17,95 €

Retrouvez d’autres chroniques de livres dans L’Outil n° 23 disponible dans les lieux culturels et les Offices de tourisme en Normandie