Edito

Le danger est bien sur terre !
Si le mois de novembre commence par la journée de tous les saints et par la fête des chrisanthèmes, célébrée jadis à Pâques ou à la Pentecôte, une autre date le 25 novembre est à retenir. Trop souvent oubliée et pourtant bien nécessaire, c’est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. 70 pour cent des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie. En 2014 devant l’urgence, elle prend une forme particulière. En effet, elle se décline pendant 16 jours et se termine le 10 décembre, Journée des droits de l’Homme.
À l’instar de la Journée Mondiale
de la lutte contre le SIDA le 1er décembre avec son nœud de papillon rouge, porter du orange
le 25 est un geste solidaire.

Novembre, c’est aussi l’arrivée des frimas. Un vent nordique va souffler en Basse-Normandie avec le Festival Les Boréales ; Jazz en Ouche, lui,  va réchauffer les salles de l’Orne et Automne en Normandie accueille des artistes du monde entier. Une saison culturelle intense dans les salles de spectacles et de concerts.

Sortez et soyez prudent(e)s.
Vent de Toussaint, terreur du marin.
Aux Arts