Société

RENDEZ-VOUS DU HAVRE : Photojournaliste invitée : Marie Dorigny. Deux expositions et une rencontre avec la photographe. Du 27 février au 14 avril au Havre.

Main basse sur la terre.
« Le fruit d’un travail sur l’accaparement des terres que Marie Dorigny a mené pendant plusieurs années dans six pays, sur quatre continents. Les dernières images ont été réalisées en 2016. Bibliothèque universitaire du Havre. Rencontre le 6 mars à 18h30. UFR Lettres et sciences. Amphi 5

Depuis l’an 2000, plus de 200 millions d’hectares de terres arables dans le monde ont fait l’objet de transactions au profit de gouvernements, de consortiums ou de fonds d’investissement étrangers et ce principalement dans les pays en voie de développement.
Cette ruée sur les surfaces agraires, qu’elle prenne la forme d’un achat ou d’un bail longue durée, est motivée par trois grandes préoccupations : le souci de sécurité alimentaire de pays riches ou émergents en mal de terres arables, la recherche de sources énergétiques nouvelles ( biocarburants, gisements miniers inexploités jusqu’alors ) et enfin l’achat à des fins spéculatives. »

Displaced, femmes en exil
Un document sur l’exil, en Europe, des femmes réfugiées et demandeuses d’asile est également exposé au Havre à l’occasion des 6e Rendez-vous à Créapolis.

Photos : Inde. Bihar, Bagaha.
Les paysans sans-terre revendiquent leurs droits lors de grandes marches qui rassemblent plusieurs milliers de ces oubliés de la réforme agraire.

Inde. Bihar, région du Champaran.
Massés sur le bord de la route, les paysans avec leurs charrettes remplies à ras bord de cannes à sucre, patientent durant
des heures avant de pouvoir décharger leur cargaison.