Expositions

Germaine Richier. L’artiste française est née en 1904. Ses premières sculptures influencées par Rodin sont académiques. A Paris en 1926, elle devient l’élève du sculpteur Antoine Bourdelle et travaille à la création de bustes d’après modèles, puis expérimente un vocabulaire plus personnel. De 1934 à 1939, son travail est exposé à Paris et à New York. Marquée par l’horreur du conflit mondial, l’artiste entame sa métamorphose et glisse vers un bestiaire anthropomorphe. Son univers se peuple d’Homme-forêt, de Mante religieuse et de Femme-coq. Ces figures énigmatiques réalisées en bronze valent à l’artiste un succès international. Ses œuvres ont intégré des collections prestigieuses. Dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou à l’Abbaye du Mont Saint-Michel. 50. Jusqu’au 12-11.