News

Après la mise en conformité des paratonnerres, la restauration de la statue de l’archange saint Michel reposée en 2016, et la restauration du cloître en 2017, le Centre des monuments nationaux initie, à l’abbaye du Mont-Saint-Michel, une nouvelle opération d‫’‬envergure : la restauration de la Merveille. Cette grande campagne a pour objectif la restauration des façades et des toitures, la partie la plus emblématique du monument, joyau de l‫’‬architecture gothique qui abrite notamment le célèbre cloître. La tâche est immense : les quelques 8000 m2 de façades du bâtiment, ainsi que l’ensemble des couvertures, vont mobiliser de nombreux savoir-faire liés au patrimoine, notamment à travers l’intervention d’une trentaine de compagnons, tous spécialistes dans leur domaine. Deux ans et demi de chantier, des échafaudages d’une hauteur équivalente à celle de l’Arc de triomphe, un budget de près de 7 millions d‫’‬euros : les grands travaux qui vont débuter dans les prochaines semaines à l’abbaye du Mont-Saint-Michel sont à l’échelle de ce monument d’exception. Ces travaux d’envergure débutent à partir du 2 novembre 2020 avec les premières rotations d‫’‬héliportage pour la mise en place des installations de chantier.

Visuel : Abbaye du Mont-Saint-Michel vue aérienne depuis le nord © Christian Gluckman – CMN