Expositions

Rouen. Le Centre photographique accueille l’exposition de Maxence Rifflet : Le ciel par-dessus le toit.
Celui-ci a photographié pendant 2 ans 7 prisons avec l’aide des résidents posant ainsi une interrogation sur les lieux d’incarcération.

Avec un beau rendez-vous le samedi 16 novembre, à 17h : une rencontre avec l’historien Philippe Artières et le critique Jean-François Chevrier sous la forme d’une conversation avec Maxence Rifflet. Où il sera question d’architecture donc et de l’écrit « Surveiller et punir » de Michel Foucault qui a structuré la pensée moderne de la prison et accompagné la réflexion de l’artiste dès les prémices du projet puis dans son expérience physique des lieux et du mode opératoire expérimental et collaboratif mis en œuvre par Maxence Rifflet ou ce que Jean-François Chevrier appelle « l’invention institutionnelle ».

Le ciel par dessus le toit : au Centre photographique de Rouen jusqu’au 1 février 2020
Événement gratuit, réservation conseillée : info@centrephotographique.com

Crédit de la photographie : Maxence Rifflet, Une machine optique, 2019. Le « bâtiment A » du centre de détention de Caen, construit en 1842 par Harou-Romain, juillet 2016.