jeudi 9 décembre 2021

Du Jazz sous les Pommiers en été

Coutances – Le festival Jazz Sous Les Pommiers fête cette saison ses 40 ans dans un contexte estival, le créneau du printemps ayant fait les frais de la crise…Pour réussir cette recette inédite et célébrer cet anniversaire la formule proposée combine tous les bons ingrédients qui font la marque du festival : créations à gogo, plateaux exceptionnels, ouvertures aux musiques cousines, mélanges des genres et découvertes !
Un festival « in » avec 45 formations sur 5 jours et le JSLP côté gratuit : avec ses scènes amateurs, lectures musicales, expos photos, spectacles de rue…40 ans de festival c’est aussi un beau livre : L’abécédaire illustré.
On ne le dira jamais assez : réservez, réservez, réservez !

La programmation en revue : au jour le jour

Mercredi 25/8 : en ouverture du son du cru, des musiques à danser solaires et des têtes d’affiches ! Les 6 rendez-vous du jour : Boujou Jazz Factory met la chanson traditionnelle normande à la sauce jazz. La Manzana Orchesta pousse le brass band normand de Fidel Fourneyron jusqu’aux rives de l’Amérique du Sud. Caliente ! Date unique cette année pour Yael Naim qui dévoilera une création spéciale. Jazz et musique Gnawa : le pianiste Cheik Tidiane Seck rend hommage à Randy Weston. Et un plateau de feu pour les invités de Manu Katché : Keziah Jones, Sandra Nkaké et Erik Truffaz. Enfin le rap afrobeat funky de G.O.G and The Zongo Brigade pour terminer la soirée !

Jeudi 26/8 : Place aux jeunes pousses, la « Scène Jazz Export Days » se dévoile ! Venues de toute la France ce sont huit formations françaises, la crème du jazz, qui présentent des set de 30 mn sur deux jours.
4 groupes pour ce jeudi : Sophie Alour et la classe du son live de « Joy », son dernier album salué par la critique en 2020 ; Leïla Martial et son trio poussé par l’énergie de sa voix ; No Tongues, un quarter qui puise ses racines dans les tradition amérindienne. Et le duo intime piano-voix de Marion Rampa et Pierre-François Blanchard.
Jazz, Blues et musiques du monde pour 4 autres rendez-vous : Naïssam Jalal et sa flûte pour un show vers l’Orient. Ciné-concert blues pour Black Boy donné au cinéma. Voix sacrées de Sardaigne et violoncelle pour le set de Ernst Reijseger à la cathédrale et plongée au cœur de la rumba congolaise avec Sam Mangwana. Une création : le concert des résidents. Avec la réunion de 10 musiciens déjà invités sur des éditions passées qui se retrouvent pour un moment unique : Bojan Z, Louis Winsberg, Andy Sheppard, Anne Pacéo and more, quel plateau! Pour les couche-tard : les autrichiens de Shake Stew voient double, triple : 2 batteurs, 2 bassistes et trois cuivres réunis, attention ça va groover !

Vendredi 27/8 : Suite et fin pour les sets courts des « Jazz Export Days ». Avec encore 4 groupes : L’Orchestre National de Jazz qui fait sa fête à Ornette Coleman. Le Théo Ceccaldi trio célèbre lui la musique de Django Reinhardt. Humour et virtuosité pour le quintet Ozma. Le violoniste Mathias Lévy en trio s’envole vers les mélanges heureux : pop, jazz et notes classiques et du monde. Et 8 autres rendez-vous : des voix soul, du piano, des clarinettes virtuoses, de l’harmonica blues…

Samedi 28/8 : Un réveil jazz à la plage, ça vous tente ? Un concert-surprise pour ceux qui rejoignent…Théo Ceccaldi les pieds dans le sable. Deux découvertes : Obradovic-Texier Duo et la Litanie des Cimes. Un grand ensemble : celui de Carine Bonnefoy pour du jazz XXL. L’un des coups de cœur du festival : Sona Jobarteh et Ballaké Sissoko. Piano solo pour le jeune virtuose israélien Yakir Arbib. Création piano et trompette sur des notes électros avec Gauthier Toux et Nils Petter Molvaer. Création encore pour « Kutu » avec Théo Ceccaldi et deux divas de l’éthio-transe-rock…

Dimanche 29/8 : une clôture en mode festif : avec des cuivres, un septet, un sextet, un Bagad moderne, de la cumbia mexicana, pour un beau final !

Jazz Sous Les Pommiers 2021 : du 25 au 29 août à Coutances. Sur 6 sites et en ville.
Toutes les informations utiles sur le festival et le lien vers la billetterie ici : le site du festival