L’homme et le peintre s’interrogent sur la misère du monde et les perceptions que nous en avons.