mercredi 8 décembre 2021

Gloucester Time – Matériau – Shakespeare. RICHARD III

1597. Shakespeare publie sa tétralogie Richard III… Grandeurs et surtout misères de la microsociété de la cour d’Angleterre.

1995. Matthias Langhoff/Shakespeare. La pièce en Avignon signe l’invention d’une mise en scène ultra-contemporaine. Le répertoire classique se fait chambre d’écho de l’histoire du monde moderne.

2021. Langhoff/Shakespeare/Comédie de Caen. On retrouve le théâtre des opérations sur la scène-machine remontée par la scénographe d’origine Catherine Rankl.

Marcial Di Fonzo Bo et sa troupe jouent la partition d’Olivier Cadiot. Une nouvelle traduction et la participation des aînés, où Marcial redevient un Richard qui emporte d’une voix monocorde les personnages dans sa folie, sans avoir l’air d’y toucher ! Face au tyran la malédiction de Margaret, jouée 26 ans après par l’extraordinaire Frédérique Loliée va frapper. Dans un étrange ballet d’Edouards en Richards occis, de machinations en intrigues aux meurtres en famille, cet opéra sans orchestre touche juste. Une reprise réussie, entreprise souvent inédite au théâtre, où la grande expérience des uns stimule
la jeune génération des comédiens présents à leurs côtés sur le plateau.

Du 23 au 27.11 : 5 représentations au Théâtre des Cordes de Caen.
Réservations : 02 31 46 27 29
Comédie de Caen

Visuel © Christophe Raynaud de Lage